FAQ

1

Oui, les Titres Restaurant papier ne disparaissent pas. Les Titres Restaurant papier et les Titres Restaurant Dématérialisés coexistent. Vous pouvez donc accepter ces deux moyens de paiement.

•    Carte 1ère génération 
Il n’y a aucun frais d’équipement à prévoir, les cartes 1ère génération des émetteurs membres de la CRT actuellement en circulation fonctionnent comme une carte bancaire classique et ne nécessitent donc aucun paramétrage de votre TPE.

•    Carte 2ème génération
Il n’y a aucun frais d’équipement supplémentaire à prévoir non plus. En revanche, les cartes 2ème génération nécessitent un paramétrage de votre TPE effectué par votre mainteneur ou par vos soins à l’aide d’une carte de domiciliation fournie par notre opérateur technique : CONECS.
 

3

Effectivement il existe deux cartes Chèque Déjeuner différentes. La carte 1ère génération et la carte 2ème génération.

La carte 1ère génération fonctionne sur le système Mastercard alors que la carte 2ème génération est gérée par Conecs. Cela permet une télécollecte dédiée et séparée de celle des cartes bleues, facilitant ainsi votre comptabilité.

4

En aucun cas vous ne devez conserver de carte Cadhoc en magasin. Que ce soit en cas de disfonctionnement de la carte ou d’un solde épuisé.

5

Oui, les chèques Cadhoc ne disparaissent pas de la circulation. Les chèques Cadhoc et les cartes Cadhoc coexistent. Vous pouvez accepter ces deux titres de paiement.

6

Le montant maximum autorisé est de 19€ par jour.

Au-delà de ce plafond, les paiements effectués avec les cartes Chèque Déjeuner sont automatiquement refusés.

7

La Carte Cadhoc est une carte prépayée de type bancaire à autorisation systématique.

C’est une carte à piste qui ne nécessite aucun code confidentiel lors du passage en caisse et permet un paiement au centime d’euros près.

 

8

Non, tout comme les chèques Cadhoc, aucun rendu de monnaie n’est autorisé.

 

9

Le refus d’une transaction peut provenir de diverses raisons : 

-    Date de validité de la carte dépassée (cette date est indiquée sur le recto de la carte),
-    Solde insuffisant ou nul (le porteur de la carte peut, à tout moment consulter son solde via une application mobile),
-    La carte Cadhoc n’a pas été activée au préalable par le bénéficiaire,
-    Les rayons ne sont pas adaptés à l’évènement indiqué sur la carte (exemple : une carte naissance ne pourra être dépensée sur le rayon tourisme/voyage),
-    La carte Cadhoc n’est pas acceptée par votre enseigne.
 

Nb : Au moment du passage en caisse, veillez à bien demander au bénéficiaire le solde qu’il souhaite régler par carte Cadhoc pour éviter tout désagrément.

10

En cas d’annulation
Si cette manipulation est faite avant la télécollecte, le jour même de la vente (exemple : un abandon d’achat, un double paiement non effectué…), la procédure est identique à celle des cartes bancaires classiques.

  • Sélectionner dans le menu la fonction "Annulation"
  • Saisir le montant de l'annulation
  • Passer la carte du porteur
  • Passer votre carte commerçant
  • Annulation validée

Nb : Suite à l’annulation, le bénéficiaire doit contacter le numéro indiqué au verso de la carte Cadhoc pour procéder au rechargement.

En cas de retour produit
S’il s’agit d’un retour de produit les jours suivants l’achat, afin de respecter la réglementation sur les titres spéciaux de paiement, le recrédit de la carte n’est pas autorisé. Vous devez alors procéder à un échange ou remettre un avoir du montant correspondant au débit effectué sur la carte Cadhoc.

 

  •  
  • 1 sur 2
CSV